LundiGo

Survivre aux fêtes de fin d’année : oui c’est possible !

Survivre aux fêtes de fin d’année : oui c’est possible !

Vous aussi vous sentez déjà les bonnes odeurs des plats des repas de Noël et du Nouvel an ? Ces odeurs d’épices, de sucrés et de salés… Oui, nous aussi on s’imagine déjà ! Les fêtes de fin d’années sont synonymes de plaisir et de partage mais aussi d’excès. Et c’est à partir de ce moment-là qu’une bataille commence à faire rage en nous. Se priver ou se faire plaisir ? S’affamer pour pouvoir se faire plaisir ensuite ?

 

Et s’il était possible de se faire plaisir sans avoir à cacher notre balance pendant des jours et des jours de peur des chiffres qui s’y afficheront ? Nous allons vous donner quelques conseils qui vous permettront de passer cette période sans encombre mais surtout sans frustration !

 

Tout d’abord, nous allons commencer par les conseils de ce qu’il ne faut surtout pas faire :

  • Il ne sert à rien de commencer une diète en prévision des fêtes afin de « pouvoir manger ce qu’on veut ». Votre corps risque de sentir une différence, un manque qu’il comblera dès que vous remangerez en quantité plus importante pour anticiper d’autres privations. Notre corps est conçu pour la survie, de lui-même, il prendra le parti de stocker pour les périodes de « famine » que vous lui imposerez. Les efforts dans l’assiette se font sur toute l’année, pas une semaine avant les fêtes et une semaine après !

Qui plus est, vous risquez de manger plus que ce que vous auriez mangé si vous n’aviez pas entamé cette diète drastique.

  • Inutile également de ne pas prendre de petit déjeuner ou de manger très léger lors du déjeuner avant le dîner du réveillon. Une nouvelle fois, vous allez finir par vous jeter sur l’apéritif. Grosse erreur ! Il est important de manger en quantité suffisante.
  • Éviter d’adopter la stratégie « Foutu pour foutu » en se resservant plusieurs fois de ce fabuleux gratins dauphinois, de ce merveilleux foi-gras ou encore manger tout l’après-midi ces petits chocolats posés sur la table et qui vous font de l’œil. On évite donc le grignotage et on préférera les fruits ou encore une tisane en cas de petite faim entre le repas du midi et du soir.

 

 

Ce qu’il est important de faire :

  • S’hydrater : cela parait évident mais il est important de boire beaucoup d’eau. Cela vous permettra de drainer votre organisme. De plus, l’eau est un coupe-faim naturel, elle permet d’éviter les grignotages en remplissant l’estomac ayant donc pour résultat d’éviter les fringales.
  • Si c’est vous qui recevez, proposez des alternatives plus saines lors de l’apéritif sans pour autant vous priver de prendre 1 ou 2 petits feuilletés : des légumes à croquer, de petites vérines healthy… Faites preuve d’imagination pour rendre les petites bouchées healthy aussi attrayantes que les habituels bouchées de fête.
  • Si vous buvez un peu d’alcool, privilégiez le vin et le champagne plutôt que les alcools forts souvent plus riches en sucre. Consommez également avec raison, une coupe de champagne et un verre de vin à table permettra d’éviter d’augmenter de manière trop importante votre apport calorique.
  • Prenez le temps de manger et de mastiquer, ce n’est pas une course mais un moment de partage où il est important de profiter de chaque instant.
  • Après le repas, profitez d’un moment en famille en allant marcher un peu ! Ce sera surement l’occasion d’inaugurer quelques cadeaux mais surtout de garder une activité physique. Les plus sportifs peuvent très bien faire une petite séance de sport le matin avant les repas, la dépense calorique en fin de journée sera alors plus importante.
  • Entre le repas de Noël et du Nouvel an, manger plus léger, privilégiez les repas moins riches : les soupes, les potages, les veloutés… ceci accompagné d’une source de protéine maigre comme le poisson par exemple. Notre corps est tout à fait capable de compenser des excès mais seulement quand ceux-ci ne sont qu’occasionnel. S’ils sont récurrents, c’est la prise de poids assurée alors hop on fait un petit effort et on met les restes au congélateur pour ne pas accumuler trop d’excès.

 

Enfin, le conseil qui nous semble le plus important à vous donner c’est de DÉ-CUL-PA-BI-LISER ! Faites vous plaisir mais avec raison ! Ce n’est pas une journée de repas qui va tout gâcher si vous suivez tous les conseils que nous vous avons donné ; en particulier si vous avez fait des efforts toute l’année. La frustration et la privation mènent à la tentation, vous avez envie d’un petit chocolat, prenez-le au lieu de lutter toute la journée pour finir par en manger 10 d’un coup lorsque votre cerveau en aura marre de lutter !

Aussi, prévoyez d’ores et déjà, la reprise des bonnes habitudes et n’hésitez pas à suivre la cure LundiGo pour booster le drainage d’après fêtes ! Allez, on croit en vous, ces fêtes de fin d’année ne seront plus une mission survie mais une partie de plaisir !

Laisser un commentaire: