Et si le sommeil était en partie la solution ?

Et si le sommeil était en partie la solution ?

novembre 25, 2019

L'importance du sommeil

Commençons par des stats : selon une étude publiée dans la revue European Journal of Clinical Nutrition, les personnes qui dorment moins que le nombre d’heures minimums recommandées par nuit consommeraient en moyenne 385 calories de plus le lendemain. 385 calories, c’est quoi ? C’est par exemple un bon bol de céréales, en plus de ce que vous mangeriez habituellement !

 

Ce qui signifie que nous dépasserions alors de 385 calories notre besoin journalier. Et comment prend-on du poids ? Par un surplus calorique justement ! Surtout que, soyons franc, lorsque nous sommes fatigués, on ne se dirige pas vraiment vers de la nourriture Healthy !

 

Un bon sommeil réparateur permet de réguler le poids, mais comment ? Le sommeil régule la production de leptine et d’orexine, deux hormones responsables de la sensation de satiété et du stockage des graisses, ainsi que de la ghréline, qui stimule l’appétit.

Et si le sommeil serait en partie la solution pour réguler notre poids ?

Oui mais pas seulement !

Un sommeil de qualité permettra certes de maitriser plus facilement son poids mais il est aussi bénéfique sur d’autres aspects qui participent à votre bien-être.

 

Qui n’a jamais senti une baisse de moral ou encore un manque d’énergie quand nous avons eu une nuit plutôt courte ? Nous, nous l’avons déjà ressenti en tout cas !

 

Voici une petite liste des bienfaits d’un bon sommeil sur votre bien-être :

  • Il est bon pour le moral ;
  • Il aide à gérer ses émotions ;
  • Il booste les performances physiques et intellectuelles ;
  • Il favorise la mémorisation ;
  • Il accélère la cicatrisation ;
  • Il renforce les défenses immunitaires ;
  • Il protège des maladies cardiovasculaires ;
  • Enfin il permet, comme évoqué, une bonne régulation du poids.

 

Si votre nuit a été trop courte et que votre journée vous le permet, une sieste de 1H30 à 3 heures vous permettra de palier à tous les inconvénients d’un manque de sommeil ou d’une nuit trop agitée sachant que le sommeil réparateur s’obtient lors de la phase de sommeil profond qui intervient pendant les 3 premières heures d’endormissement.

 

Pour favoriser un sommeil de qualité, éviter les écrans au moins 1h avant votre heure de couché. Dormir en totale obscurité éviterait de garder le cerveau en alerte et donc permettrait un repos plus complet : éteignez donc toutes sources de lumière et ne laissez pas les volets ouverts. Il est bien connu qu’il est déconseillé de manger des plats trop riches et trop gras le soir pour mieux dormir, mais il est aussi déconseillé de manger trop léger. Le cerveau risque de repérer un manque d’énergie de l’organisme et être en alerte pour trouver une solution à ce problème, résultat votre sommeil n’aura pas été réparateur !

 

Convaincu par les bienfaits du sommeil ? Allez hop, désormais, on veille à bien dormir et en quantité suffisante pour être au meilleur de notre forme !

 



Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

Le culte de la minceur et de l’apparence aujourd’hui
Le culte de la minceur et de l’apparence aujourd’hui

janvier 06, 2020

Le culte de la minceur et de l'apparence aujourd'hui fait quelques ravages et nous, nous engageons plus pour le phénomène du Body positive. Nous proposons certes un complément alimentaire minceur, cependant, chez LundiGo, nous nous engageons pour l’acceptation de soi et de tous et nous ne souhaitons pas encourager les personnes à maigrir au-delà de leur poids de forme. Nous souhaitons accompagner, par notre activité, les personnes dans leur objectif quels qu’ils soient, dans leur volonté d’être en accord avec eux-mêmes. A partir du moment où cela ne va pas à l’encontre de la santé de ces personnes, nous respectons les objectifs de chacun. Nous espérons pouvoir contribuer, à notre échelle, à faire évoluer les mentalités.

Voir l'article entier

Survivre aux fêtes de fin d’année : oui c’est possible !
Survivre aux fêtes de fin d’année : oui c’est possible !

décembre 23, 2019

Les fêtes de fin d’années sont synonymes de plaisir et de partage mais aussi d’excès. Et c’est à partir de ce moment-là qu’une bataille commence à faire rage en nous. Se priver ou se faire plaisir ? S’affamer pour pouvoir se faire plaisir ensuite ?

Et s’il était possible de se faire plaisir sans avoir à cacher notre balance pendant des jours et des jours de peur des chiffres qui s’y afficheront ? Nous allons vous donner quelques conseils qui vous permettront de passer cette période sans encombre mais surtout sans frustration !

Voir l'article entier

Menus de fête de fin d'année : ne cherchez plus (3) !
Menus de fête de fin d'année : ne cherchez plus (3) !

décembre 16, 2019

Une dernière proposition de menu pour vous aider à vous décider (ou vous mettre le doute) de ce que vous allez cuisiner pour les fêtes.  Une entrée légère qui a toujours sa place sur les tables lors des repas de Noël ou du Nouvel an : les huitres, ici assaisonnées au gingembre, combava et coriandre. Nous vous proposons à nouveau un plat qui change des traditionnels mets que nous retrouvons à cette période. Un magret de canard et fondue de poireaux en brick pour finir sur une note sucrée avec un pain d'épices léger.

Voir l'article entier